Les coquilles d’œuf, un engrais naturel pour votre jardin

Le 26 octobre 2016 à 1:31 par

Les œufs, nous en avons tous dans notre réfrigérateur. Nous en consommons chaque année en France plus de 13 milliards, qu’il s’agisse d’œuf de poule ou autres volailles.  Si on connaît les caractéristiques nutritionnelles de l’oeuf,  ce que l’on sait moins par contre, c’est l’intérêt que présentent les coquilles d’œuf. Et oui, celles-ci peuvent être utiles au jardinier et c’est pourquoi il ne faut pas systématiquement les jeter à la poubelle !

Découvrez comment transformer vos coquilles en un engrais avantageux, économique et efficace pour votre potager.

Les atouts des coquilles d’oeuf pour votre jardin 

Ces chères coquilles- comme les engrais naturels- contiennent de nombreux minéraux naturels dont notamment du fer, du magnésium, du potassium et du phosphore. Mais le plus intéressant c’est qu’elles renferment également une grande quantité de calcium qui va permettre à vos plantations de se développer comme par magie. On pourra se servir aussi bien de coquilles d’œufs cuits que crus.

Pour ce faire, voici comment procéder :

  • En premier lieu, faites bien sécher vos coquilles vides surtout si elles ont été cuites au préalable.
  • Puis, avec un rouleau à pâtisserie par exemple ou une bouteille en verre vide, écrasez-les très finement.
  • Une fois cette poudre obtenue, vous pourrez l’incorporer à votre terre de jardin en vous aidant d’un râteau ou d’une griffe par exemple.

Vous pourrez également introduire ces coquilles d’œufs à votre bac à compost en les émiettant au préalable afin qu’elles puissent se décomposer plus vite et plus facilement. Elles sont entièrement biodégradables et se désagrègent lentement ce qui permettra au compost de respirer et d’éviter ainsi les mauvaises odeurs par la même occasion.

Quels bénéfices pouvez-vous observer ? 

Elles seront de même très efficaces comme barrière contre les insectes nuisibles comme les limaces ou les escargots par exemple. Il suffira de broyer grossièrement les coquilles et de les mettre autour de vos plants à protéger comme les salades ou les courgettes.

Elles pourront aussi éviter à d’autres plantes potagères de pourrir ou d’être infestées par les vers comme le poireau par exemple. La technique consistera à fabriquer un leurre avec deux bâtons sur lesquels on aura planté un œuf cru vidé et percé aux deux extrémités que l’on disposera alors dans le jardin au bout de chaque rangée de poireaux. Ce procédé incitera le papillon responsable du ver en question à pondre ses œufs non pas dans les poireaux mais dans les coquilles d’œufs vides.

Certaines plantes sujettes au manque de calcium attirent les maladies et le calcium contenu dans les coquilles d’œufs va y remédier naturellement.

 

La prochaine fois que vous consommez des œufs mouillettes, pensez aussi à votre potager !

 

 

Classés dans :

Cet article a été écrit par Clo. B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *